Audit Endoscopie, le verdict est tombé !

15 juin 2016

Pourquoi un audit sur l’endoscopie ?

La complexité des endoscopes comme des procédures de nettoyage et de désinfection, leur grande diversité ainsi que leur fréquente utilisation augmentent le risque d’erreur humaine et exposent au risque de transmission de micro-organismes avec un endoscope contaminé.

Un audit a été proposé par le GREPHH afin d’évaluer le niveau de maîtrise du risque infectieux d’origine exogène en endoscopie par rapport à l’état de l’art et mesurer les écarts aux référentiels dans les établissements de santé (ES) ayant une activité d’endoscopie.

Cet audit, conduit dans les établissements entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2015, concernait les endoscopes souples non autoclavables avec canaux internes.

Il a mobilisé 61,6% des établissements sollicités pour l’inter-région Sud-Ouest, soit 101 sur 164.

Globalement les résultats montrent une nette amélioration des résultats depuis les premiers audits réalisés dans notre inter région.

Quelques chiffres

EndoscopieLes objectifs de l’audit étaient d’analyser les écarts, harmoniser les pratiques et sensibiliser les professionnels. Les résultats locaux permettront à chaque établissement de compléter son niveau de sécurisation pour cette activité. La démarche est déjà bien initiée, en effet parmi les établissements participants, 95% ont déjà mis en œuvre une démarche qualité concernant la spécialité : 77% ont déjà réalisé des observations concernant la désinfection des endoscopes, 72% ont une cartographie des risques en endoscopie et environ 40% ont déjà organisé une visite de risque.

Pour conclure

Cet audit confirme la qualité élevée de la gestion du risque infectieux en endoscopie dans les établissements du sud-ouest de la France avec quelques points méritant une amélioration comme le choix des écouvillons et les conditions de transport. La publication à court terme d’un document unique national relatif à la désinfection des endoscopes permettra à chaque établissement de franchir une nouvelle étape vers la sécurisation de cette activité avec l’actualisation de la formalisation des pratiques de désinfection.

>> Accéder aux résultats

>> Visualiser l’infographie

Cet article vous a été utile ?
Partagez-le !