Enquête soins à domicile

6 juin 2017

Soins à domicile, quelles applications des Précautions Standard par les SSIAD ?

Contexte :

Un groupe de travail initié par l’ARLIN Languedoc Roussillon a été constitué de plusieurs SSIAD volontaires de l’Hérault afin de concevoir un audit sur l’application des précautions standard en SSIAD. Il a été élargi aux structures de la Haute Garonne sous la coordination de l’ARLIN Midi Pyrénées. Cet audit a été inspiré de celui réalisé sur les établissements d’HAD. Les différents items ont été adaptés aux types de soins réalisés par les SSIAD.

 

L’enquête sur les précautions standard a été proposée en mars 2017.

Tous les établissements SSIAD de l’Hérault et de Haute- Garonne ont été invités à y participer.

 

Les précautions «standard» ont pour objectif d’assurer une protection systématique du personnel et des patients vis à vis des risques infectieux associés aux soins. Ces mesures doivent être appliquées à l’ensemble des patients quel que soit leur statut infectieux.

Le programme national de prévention des Infections Associées aux Soins (PROPIAS) demande de renforcer l’observance de ces précautions «standard», lors de tous les soins et en tout lieu.

 

Cet audit évalue la politique mise en place au niveau de l’établissement (formations, procédures, moyens mis à disposition et évaluation), ainsi que l’application de ces précautions au niveau des professionnels salariés aides-soignants et/ou infirmiers (formation, moyens et attitudes).

 

Il a été réalisé par auto-questionnaire à destination des structures et des paramédicaux. Les questionnaires ont été créés par formulaires Google.doc et mis à disposition de chaque SSIAD permettant la saisie des données. L’ARLIN a créé un outil Excel permettant une automatisation des résultats (tableau et graphique) qui a été adressé à chaque structure. L’ARLIN a réalisé une synthèse de ces résultats.

L’enquête a eu lieu du 13 au 31 mars 2017. 36 SSIAD ont participé (taux de couverture : Hérault 86%, Haute Garonne 36%), 374 professionnels (AS 94% et IDE 6%) ont répondu au questionnaire représentant 84% de la population déclarée pour ces 2 départements.

Les principaux points à retenir de l’audit :

  • 50% des professionnels n’utilisent pas la FHJA par méconnaissance de son efficacité ;
  • l’utilisation des gants et des tabliers plastiques n’est pas toujours fait à bon escient : les premiers trop souvent portés en dehors des recommandations (70% des cas), les seconds trop peu utilisés (75% des cas) alors que les soins se réalisent le plus souvent en tenue civile ;
  • des pratiques hétérogènes existent dans l’application des procédures de l’entretien du matériel à domicile.

Vous retrouverez dans le diaporama l’ensemble des résultats.

Il est proposé d’étendre cet audit à l’ensemble des SSIAD de l’Occitanie durant l’année 2018.

 

>> Téléchargez les résultats

 

Cet article vous a été utile ?
Partagez-le !